L'annuaire français du rachat de crédit
Accueil

Rechercher un courtier

  • Par région
  • Ou par département
  • Ou par code postal
  • Rechercher
Afficher toutes les sociétés de rachats de crédits de Paris : cliquez-ici
Infos pratiques

Informations sur l'assurance décès lors d'un rachat credit

 

Les organismes financiers proposant des rachat pret, encore appelés regroupement de credits sollicitent de leurs clients qu’ils contractent une assurance décès. Si une telle assurance a déjà été contractée par le foyer, est-il nécessaire d’en contracter une autre ? A quoi cette dernière sert-elle ? Revenons sur ces différentes questions.

L’ASSURANCE DÉCÈS : SON UTILITÉ

Communément appelée assurance décès, l’assurance couvre également l’invalidité, l’incapacité de travail et est ainsi encore appelée assurance DIT par l’organisme financier. Elle permet de cotiser à des fins de garantir le versement du capital emprunté aux créanciers, qu’il s’agisse d’un problème temporaire ou structurel. L’assurance décès peut donc apparaître comme une obligation à remplir afin d’obtenir son rachat credit, mais elle constitue également une protection pour la famille du client, ainsi que pour l’organisme prêteur.

LE CHOIX DE L’ASSURANCE DÉCÈS

Les banques et autres organismes financiers peuvent proposer les services de partenaires qu’ils soient endogènes ou non à la société. Le client n’est pas contraint de les accepter, même s’il a l’obligation de contracter une assurance décès. En effet, le client peut opter pour un autre assureur. Il lui sera alors demandé d’opter pour une formule présentant un minimum de garanties. Dans le cas inverse, l’organisme prêteur pourra refuser le rachat de crédits.

SI LE CLIENT A DÉJÀ UNE ASSURANCE DÉCÈS, DOIT-IL EN CONTRACTER UNE AUTRE ?

Il ne faut pas confondre assurance décès et assurance vie. Le client peut en effet avoir souscrit à une assurance vie encore appelée prévoyance afin de protéger ses proches. Cette dernière permet de garantir une somme à ces derniers en cas de décès. Bien que le principe soit proche de l’assurance décès présentée ci-dessus, elle ne permet pas de garantir aux organismes financiers le remboursement des créances.

Dans le même registre, certaines assurances vies constituent des produits d’épargne, lesquels permettent de récupérer une somme si le décès ou la maladie n’est pas intervenu sur la durée du contrat. Une assurance décès ne permet pas de récupérer les montants versés. Néanmoins, certaines banques proposent désormais des assurances décès associées à des produits d’épargne avec reversement d’une partie des primes une fois le prêt remboursé.

Pour plus d’informations

Consulter la rubrique dédiée l’assurance décès sur le site lesclefsdelabanque.com

Aurore

Informations légales Plan du site Carte de France