L'annuaire français du rachat de crédit
Accueil

Rechercher un courtier

  • Par région
  • Ou par département
  • Ou par code postal
  • Rechercher
Afficher toutes les sociétés de rachats de crédits de Paris : cliquez-ici
Infos pratiques

Locataires, propriétaires, inégaux face au rachat credit?

 

Locataires et propriétaires sont-ils égaux face au rachat crédit ? Leurs dossiers sont-ils traités de manière équivalente ? Quelles sont les distinctions majeures entre les deux statuts ?

Les sociétés de rachat de crédit vont-elles favoriser l'accès aux locataires, sachant qu'ils n'ont pas contracté de prêt immobilier, ou aux propriétaires sachant qu'ils peuvent hypothéquer leurs biens ?

Un système favorable aux propriétaires

A taux d'endettement égal, les sociétés de rachat credit privilégieront les propriétaires aux locataires car ces derniers peuvent mettre en hypothèque leurs biens immobiliers. En d'autres termes, le remboursement de la société sera garanti par la vente du bien.

Aussi, les banques et autres organismes de rachat de crédits favoriseront les propriétaires aux locataires. Si ces derniers ont un taux d'endettement légèrement au dessus de la moyenne, la demande de rachat de crédits pourra être confortée par la garantie hypothécaire.

Propriétaire : une condition nécessaire pour les personnes fichées au FICP ?

Mais, la différence est encore plus importante pour les personnes fichés au FICP. Seuls les propriétaires fichés pourront prétendre à une demande de rachat prêt . D'autres critères entreront en considération. Aussi, le fait d'être propriétaire ne garantit pas aux personnes fichées de voir leur demande aboutir. Il s'agit d'une condition nécessaire, mais pas suffisante. Quoiqu'il en soit, un locataire fiché ne pourra prétendre à un rachat credit, s'il n'a d'autres gages que ses seuls revenus.

Une solution pour les locataires : la caution hypothécaire

Les sociétés acceptent que certains locataires fichés accèdent au rachat crédit à la condition qu'ils aient une garantie hypothécaire. En d'autres termes, si un proche accepte de se porter caution hypothécaire pour le locataire fiché au FICP, son dossier pourra être examiné. Il s'agit à nouveau d'une condition nécessaire, mais nullement suffisante.

L'attribution d'un loyer fictif aux non - locataires

Les individus non locataires et non propriétaires, vivants chez un de leur proche, pourraient être surpris par le calcul de leur taux d'endettement. En effet, ne payant aucun loyer, leurs charges mensuelles fixes se voient allégées. Pour autant, les sociétés de rachat credit incluent un loyer fictif dans le calcul de leur taux d'endettement. Ce calcul peut varier d'une société à l'autre. Il leur permet d'anticiper un changement de situation. Aussi, bien qu'ils ne paient pas de loyers, leur dossier est évalué au même titre qu'un locataire.

En ce sens, si locataires et propriétaires ne sont pas égaux face au rachat crédit, non locataires et locataires sont considérés au même titre.

Pour plus d'informations

Consulter l'article relatif au rachat credit et FICP

Consulter l'article relatif au malendettement et surendettement

Aurore

Informations légales Plan du site Carte de France